Mot du président

« 2019, Une année qui doit être synonyme d’ouverture, de solidarité, de questionnement économique sur notre fonctionnement associatif mais aussi et surtout de football, car c’est lui qui anime nos passions. »

 

Thierry DESLANDES

« 2019, Une année qui doit être synonyme d’ouverture, de solidarité, de questionnement économique sur notre fonctionnement associatif mais aussi et surtout de football, car c’est lui qui anime nos passions. »

« Intégrons plus de personnes au fonctionnement du club ! »

Notre ambition est que demain, nous ayons plus de personnes investies au sein de la MOS. Nous faisons le constat que nous sommes trop peu à être impliqués au regard des missions importantes notamment sur les postes à responsabilités. Certes il y a beaucoup de sujets dans la vie de notre club qui fonctionnent très bien mais nous avons aussi des secteurs sur lesquels nous avons des faiblesses…Le STAFF GESTIONNAIRE aujourd’hui comme dans beaucoup d’associations est assez restreint. Quand je parle avec d’autres responsables associatifs de Caen ou d’ailleurs, nous faisons tous le même constat. Il est assez facile de trouver des volontaires de manière ponctuelle mais il est plus difficile de recruter et d’impliquer sur le long terme. C’est cependant un vœu important qu’il faut arriver à concrétiser pour avoir un fonctionnement associatif durable. Mon souhait avec mes amis du Club est de continuer l’histoire de ce Club qui nous passionne et surtout notre volonté est de préparer l’avenir…C’est donc dans cet esprit que nous nous sommes répartis davantage les rôles au sein du Conseil d’Administration (CA). Aussi, nous essaierons encore en 2019, de faire preuve de plus d’ouverture pour que nous puissions associer et fédérer plus de personnes à l’enjeu du projet durable de la MOS. La mise en place, courant Janvier 2019, de la commission des parents de la MOS va aussi dans ce sens.

 

« Soyons plus solidaires pour lutter contre l’indifférence ! »

En ce début d’année, mes pensées vont à celles et ceux qui sont dans la difficulté. Nous oublions et nous ne voyons pas toujours celles et ceux à coté de soi qui ont besoin d’une aide. Nous vivons souvent avec des œillères qui parfois ont besoin d’être ouvertes. Nous avons mis en place, lors du dernier Noël, une action de solidarité au profit du Collectif d'Aide aux Migrants à Ouistreham (CAMO). Nous pourrions nous poser la question du pourquoi cette opération…Elle a pu en questionner certains mais on ne peut parler de solidarité et d’ouverture dans un club si on ne se l’applique pas à nous-mêmes. C’est donc aussi pour cette raison que j’ai relayée, après avis du CA, de manière positive l’initiative de Medhi HOCIANAT et poussé pour qu’elle se fasse…Je crois que moins nous vivrons dans l’indifférence et plus nous aurons une société humaniste et c’est vrai aussi pour la MOS. Cette action a permis de verser au CAMO, 500 euros pour venir en aide aux réfugiés…Réfugiés afghans ou syriens, opposants iraniens ou congolais…, beaucoup vivent dans des conditions indignes, sans certitude sur leur devenir. Poussés à bout, ces migrants qui subissent l’indifférence et le rejet d’une partie de la société, affrontent ce que beaucoup ne feraient pas ! Notre contribution reste modeste mais elle doit éveiller nos consciences aussi en interne et développer une attention envers l’autre, son coéquipier, son éducateur, son dirigeant ou tout autre membre du club.

 

« Devons-nous aussi porter le gilet jaune du pouvoir d'agir ? »

A l’instar de ce qui se passe dans la rue en ce moment avec le mouvement des Gilets Jaunes, je me dis que nous devrions aussi nous les responsables associatifs mettre notre gilet jaune pour dire que nos Associations sont en difficultés. Face à la baisse des aides publics, les associations comme la MOS ont dû, au cours des vingt dernières années, adapter leur modèle économique pour intégrer de nouvelles ressources privées (mécénat, produit-partage, vente de produits et services, etc.). La MOS afin de pouvoir assumer sa croissance en nombre de pratiquants, à développer comme d’autres de nouvelles ressources. A titre d’exemple les ressources de sponsorings et mécénats ont triplés. Près 140 000 euros sur la saison 2018-2019 seront versés par les 70 mécènes du Club. Tout laisse à penser que les arbitrages financiers 2019 de nos décideurs publics risquent de fragiliser et de mettre sous tension économique beaucoup d’associations. Ce phénomène est général et la MOS ne va pas y échapper. En 2018 pour notre club, entre la baisse drastique des dotations publiques (Ex moins 20 000 euros sur le fond de Développement de la Vie Associative (FDVA) remplaçant l’enveloppe parlementaire), le gel des emplois aidés et la diminution de la part territoriale du Centre national pour le développement du sport (CNDS), l’arrêt des interventions dans les écoles élémentaires de la Ville (moins 15 000 euros) sur lesquelles les éducateurs de la MOS étaient fortement impliqués, nous alertent. Cela cumulé aux couts fédéraux (Arbitrages, cotisations, Frais de transports…) qui augmentent fortement contribue à accentuer le phénomène. Heureusement notre gestion comptable de l’Association avec des fonds propres positifs, nous rassure pour aujourd’hui mais ne nous protège pas de l’avenir. Nos décideurs locaux et nationaux sont en train de créer les conditions de l'asphyxie de beaucoup d'associations...les techniciens de l'état avec qui j’échange en région en sont conscients mais subissent les décisions. Le sport et la vie associative ne sont pas dans les priorités gouvernementales. Si la courbe ne s’inverse pas, il va falloir être ingénieux et penser à un modèle économique différent de celui que nous connaissons actuellement. Les solutions sont diverses et passerons soit par des nouvelles ressources non-existantes actuellement (Nouveaux partenaires privés, nouveaux services vendus, cotisations augmentées, des lotos, soirées privées…) et une maitrise impérieuse de nos dépenses de fonctionnement. Nous n’y couperons pas, même si notre sport est le plus pratiqué en France et souvent le plus abordable, demain c’est sûr, il sera plus cher qu’il ne l’est aujourd’hui. Certains portent le gilet jaune du pouvoir d'achat, nous devrions nous aussi peut être porter le gilet jaune du pouvoir d'agir pour l’accès à la pratique sportive à un prix accessible !

 

« Réalisons nos rêves et vivons à fond notre passion du foot ! » 

Pour terminer, je finirais par le carré vert. Ce terrain qui nous rassemble la semaine et le week end, cette surface qui nous anime, nous motive et qui nous fait oublier aussi un moment nos tracas de la vie quotidienne, est l’élément de fierté qui doit nous rassembler. Sur cette première partie de saison, il y aurait tant à dire…Les sentiments en interne ont était diversement ressentis et il en sera de même sur la deuxième partie. Mais globalement, il y a beaucoup de satisfactions. Du positif avec une équipe éducative qui répond aux attentes et qui va dans le même sens, qui expérimente cette saison aussi une nouvelle organisation sportive notamment chez les jeunes … Ces modifications ont pu susciter quelques frustrations acceptables mais tout est perfectible. …Vraiment globalement nous pouvons être fiers de notre première partie de saison et nourrir quelques ambitions pour la seconde partie…Je suis comme Frank DECHAUME, notre manager déçu de notre parcours chez les séniors mais la victoire du dernier match en décembre face à Mondeville démontre aussi que l’équipe a du talent et que 2019 peut lui sourire. Pour les autres catégories que cela soit chez les Féminines, les Vétérans, les jeunes en général, c’est plus que bien. Je vois du plaisir, de l’épanouissement, de la joie dans les vestiaires et du beau jeu. Il se dit dans la région que à la MOS, ça joue bien ! Il faut que ça continue…Je souhaite donc que l’on puisse maintenir le CAP de la progression en ne perdant pas l’objectif de l’épanouissement et du plaisir par le jeu…En obtenant quelques résultats probants et marquants avec des bons classements en championnat et quelques bons parcours en Coupe de Normandie…On pourra alors participer à l’inauguration des nouveaux locaux au côté du Maire de la Ville qui sont en construction actuellement. La Ville de CAEN qui en assure la maitrise d’ouvrage nous annonce une mise en service fin mai début juin. Après les modulaires achetés par le club en 2018, ces nouveaux locaux mettront enfin en adéquation nos équipements avec le format du club. Ce projet passe donc du rêve à la réalité et va nous permettre de vivre à fond notre passion du foot ! »

 

 

Excellente année 2019 A VOUS TOUS, Filles et Garçons du club, joueurs, parents, dirigeants, bénévoles, éducateurs, salaries, partenaires, supporters…et amis de la MOS.

 

Thierry DESLANDES

Président

 

 

Les administrateurs de la M.O.S

Bernard BERTHEUX, Bruno DAVID, Thierry DESLANDES, Jacky LECOEUR, Gérard HIVER, Jérôme MARIE, Anthony LEFEVRE, Yohan DEFOSSEMONT, Dominique DUVAL, Francis COLLEVILLE, Jean Claude GUILLOUF, Jeanine HIVER, Jean OLLIER, Guy LEMAIRE, Julien BERTHEUX, Patrick SURIRE, Mickael BRUNEL et Sabrina SCHMIT.